Brownie ultra fondant au chocolat, noisette & noix du Brésil

Fin mars, c’était l’anniversaire de Monsieur L’Appel. Ce dernier étant un inconditionnel du chocolat, je me devais de lui préparer un bon gâteau ultra chocolaté et, si possible, pas trop compliqué ni long pour que je n’aie pas à m’enfermer des heures en cuisine, l’idée étant qu’il ne se doute pas (trop) de ce que je mijotais.

J’avais envie de changer un peu du gâteau mousseux au chocolat, pourtant ultra facile et rapide à préparer. J’ai donc jeté mon dévolu sur un brownie, gâteau à la fois moelleux et fondant, qui présente l’avantage d’être traditionnellement carré ou rectangulaire donc bien pratique à découper quand on attend quelques copains pour la soirée. Avec du chocolat bien chocolaté (parce qu’il faut que ça ait du goût !), des noix du Brésil pour plus de gourmandise et de la purée de noisette pour parfumer et alléger le tout (et parce que quand on aime la noisette, c’est parfois un peu obsessionnel), ça fait un brownie super moelleux et fondant, un peu humide, qui a vraiment un goût de « reviens-y ».

brownie

Pour un brownie rectangulaire d’environ 20×25 cm

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir à 65 ou 70% de cacao
  • 100 g de sucre de canne
  • 80 g de purée de noisette
  • 50 g de beurre demi-sel
  • 50 g de farine
  • 1/2 c. à café de bicarbonate de sodium
  • 3 oeufs
  • 50 g de noix du Brésil (ou noix de pécan, amandes, noisettes…)

Préparation :

Préchauffer le four à 180° C.

Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie. Ajouter le beurre et la purée de noisette et bien mélanger avec une spatule pour les incorporer au chocolat.

Hors du feu, ajouter le sucre et les oeufs battus en omelette. Bien mélanger jusqu’à obtenir une consistance homogène. Ajouter la farine, le bicarbonate et les noix du Brésil et, de nouveau, bien mélanger.

Verser dans un moule carré ou rectangulaire chemisé de papier cuisson et enfourner pour 15 min puis baisser à 160° et prolonger la cuisson de 5 min (ou un peu plus selon l’épaisseur du brownie). Le dessus ne doit pas être trop cuit et l’intérieur un peu fondant.

Laisser refroidir avant de démouler et de déguster.

Pour une présentation style « brownie de Papy Brossard », vous pouvez bricoler une barquette en papier alu (mais à ne pas faire pour la cuisson !)

brownie2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *