Bûche pâtissière à la mousse au chocolat et au pralin

Joyeux Noël à tous !

Après plusieurs mois (oserais-je dire plus d’un an ?) au point mort, ce blog reprend doucement du service avec une recette de circonstance, j’ai nommé la bûche ! C’était une première pour moi et je cherchais donc une recette facile et rapide, d’autant qu’il y a désormais à la maison une petite fille de presque neuf mois qui réclame pas mal de temps et d’attention (pour mon plus grand bonheur !). C’est sur le blog de Jujube en cuisine que j’ai trouvé la recette idéale : une bûche au chocolat (péché mignon de Monsieur), au pralin (mon péché mignon) et sans crème au beurre mais à base d’une mousse réalisée avec très peu de beurre et des blancs d’oeuf montés en neige donc bien plus légère que la bûche traditionnelle. N’ayant pas de plaque à pâtisserie, j’ai utilisé la lèchefritte du four pour cuire le biscuit et cela a fait parfaitement l’affaire.

Pour une première, je suis très contente du résultat ! La mousse et le biscuit étaient délicieux et le mariage avec le pralin forcément réussi. Je pense par contre avoir un peu trop monté les blancs en neige et la texture de la mousse et du biscuit était du coup un peu trop dense à mon goût.

J’ai très peu modifié la recette originale mais j’en ai diminué les proportions pour avoir un plus petit gâteau. On arrive tout de même à faire 8 à 10 parts sans problème. Côté chocolat, j’ai choisi un noir 70% pour un goût plus fort mais libre à vous d’utiliser un autre chocolat. Côté pralin, j’en ai pris un du commerce pour gagner du temps et parce que nous n’avons pas de robot-mixeur (le babycook compte ?) mais le résultat aurait sans doute été encore meilleur avec un pralin fait maison.

Pour la recette originale, c’est par ici.

Bûche patissière à la mousse au chocolat et pralin

Pour une bûche de 8 à 10 parts :

Ingrédients :

Pour la mousse :

  • 4 blancs d’œufs
  • 150 g de chocolat noir 70%
  • 30 g de beurre
  • 3 c. à soupe de sucre en poudre
  • un filet de jus de citron

Pour le biscuit roulé :

  • 3 oeufs
  • 1 c. à café de jus de citron
  • 80 g de sucre
  • 90 g de farine
  • Arômes de votre choix (ici vanille Bourbon)
  • 100 g de pralin

Préparation :

La mousse au chocolat :
Faire fondre le chocolat en morceaux au bain-marie en remuant sans cesse. Ajouter le beurre une fois le chocolat fondu puis réserver.

Séparer les blancs des jaunes (les jaunes pourront servir pour une autre recette). Monter les blancs en neige ferme avec le jus de citron : quand les blancs commencent à prendre une belle consistance, ajouter le sucre en poudre et continuer à fouetter jusqu’à ce que le mélange soit bien épais et nacré.

Incorporer deux cuillères à soupe de ces blancs dans le chocolat fondu, battre très vite et brièvement pour le détendre, puis verser le reste des blancs en neige sur le chocolat.

A l’aide d’une maryse ou d’une spatule, incorporer délicatement les blancs au chocolat en mélangeant de bas en haut (faire passer le chocolat au fond de la casserole sur le dessus et recommencer). Une fois le mélange homogène, placer la mousse au frais pour minimum une heure.

Le biscuit roulé :
Préchauffer le four à 180°C. Huiler très légèrement une lèchefritte ou une plaque à pâtisserie et y coller une feuille de papier cuisson.

Réserver deux cuillères à soupe de sucre. Dans un grand saladier, battre vigoureusement les jaunes d’œufs avec le reste du sucre et l’arôme de vanille (ou autre) jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Réserver.

Dans un second saladier, monter les blancs en neige ferme avec le filet de jus de citron : quand les blancs commencent à prendre une belle consistance, ajouter les deux cuillères à soupe de sucre préservées plus tôt et continuer à fouetter jusqu’à ce que le mélange soit bien épais et nacré.

Incorporer deux cuillères à soupe de ces blancs dans le premier appareil (jaune d’œufs et sucre) et battre très vite au fouet pour le détendre.
Puis incorporer le reste des blancs en « coupant » délicatement avec le fouet = faire le même mouvement que pour la mousse, de bas en haut, mais avec un fouet qui va couper les blanc en les incorporant (voir la technique en vidéo à partir de 1’30 ici).

Ajouter la farine en pluie en plusieurs fois et mélanger toujours en « coupant » à l’aide du fouet jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Verser la pâte sur la plaque à pâtisserie et l’étaler de manière homogène avec une spatule puis enfourner pour 10 minutes environ. La génoise doit être légèrement colorée et moelleuse.

Préparer un torchon propre sur le plan de travail et retourner la pâte par-dessus. Soulever la plaque puis retirer le papier cuisson. Rouler délicatement la pâte sur elle-même à vide dans le torchon. Réserver.

Le montage :
Une fois que la mousse au chocolat est bien fraiche et que le biscuit roulé est à température ambiante, on peut passer au montage :
Dérouler le biscuit délicatement, sans le casser, puis le tartiner de mousse au chocolat sans trop la travailler pour ne pas la ramollir. Ne tartiner que les 3/4 du biscuit. Il doit rester de la mousse pour tratiner plus tard l’extérieur du biscuit.
Rouler le biscuit en le serrant bien afin de pousser l’excédent de mousse sur le quart non tartiné restant.

Placer la bûche sur une assiette, la recouvrir de la mousse restante puis saupoudrer de pralin sur toute sa surface.

Placer au frais minimum 2 heures puis couper quelques cm sur les deux côtés de la bûche afin qu’ils soient bien nets. On peut ensuite décorer le gâteau de petits sapins, nains et champignons en plastique ou meringue (ou pas).

Bûche patissière à la mousse au chocolat et pralin

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *