Gâteau marbré vanille & crème de marron, ganache chocolat

Ce midi au boulot, c’était pot entre collègues ! L’occasion pour chacun de faire montre de ses talents culinaires. Cette fois-ci j’ai amené le sucré et me suis lancé pour l’occasion dans un gâteau encore inédit pour moi, le marbré. C’est après avoir vu ce billet, sur Fashion Cooking (le blog d’Anne-Sophie, la gagnante du Meilleur Pâtissier cette année), que j’ai eu une irrésistible envie de marbré. Je l’ai bien sûr revu à ma sauce, notamment en zappant le beurre et la crème, pour un gâteau plus léger mais tout aussi gourmand. Histoire de varier un peu du classique vanille-chocolat et de faire plus Noël, j’ai également modifié les saveurs : le mien est à la vanille et à la crème de marron et le chocolat est bien là mais sous forme de ganache. Un trio gagnant qui a eu un franc succès!

Quelques astuces pour bien réussir son gâteau et sa ganache :

Température de cuisson : cuire le gâteau à 160° et non 180° pour un résultat plus moelleux.

Proportions de sucre : selon le type de crème de marron utilisée il vous faudra adapter la quantité de sucre. J’ai utilisé ici une crème de marron bio déjà sucrée (55% de marrons pour 45% de sucre de canne) et ai donc rajouté peu de sucre. Si vous utilisez une crème de marron non sucrée, pensez bien à mettre un peu plus de sucre.

Bien réussir sa ganache : pour une ganache bien lisse et qui se fige bien sur le gâteau, il faut créer un choc de température. Le gâteau doit être bien froid avant d’être nappé. Un passage au congélateur ou, à défaut, au réfrigérateur s’impose. La ganache doit, quant à elle, être aux alentours de 37°. Si, comme moi, vous n’avez pas de thermomètre, nappez le gâteau dès que le chocolat est bien fondu.

 

Marbré vanille-marron

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 80 g de sucre de canne
  • 80 g de purée d’amande blanche
  • 1 gousse de vanille
  • 150 g de crème de marron
  • 180 g de farine
  • 2 c. à c. de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 25 ml de lait végétal

Pour le glaçage :

  • 150 g de chocolat noir dessert
  • 150 ml de crème de soja

Préparation :

Dans un saladier, battre au fouet (électrique ou manuel) les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la purée d’amande puis la farine, la levure et le sel. Diviser la pâte en deux parts égales. Dans la première, incorporer la crème de marron et dans la seconde les grains de la gousse de vanille préalablement fendue et grattée et le lait végétal. Chemiser un moule à cake de papier cuisson.

Préchauffer le four à 160 °C .

Là, deux possibilités :

1) Celle utilisée ici, pour des marbrures plus régulières : Mettre chaque appareil dans une poche à douille ou, à défaut, un sac congélation dont un coin aura été coupé.

Tracer un trait de pâte à la crème de marron au centre du moule puis ajouter par dessus un trait de pâte à la vanille et continuer ainsi en alternant les couleurs et en traçant toujours le trait de pâte exactement sur le précédent. Quand il ne reste plus de pâte, taper le moule sur le plan de travail plusieurs fois pour bien répartir la pâte.

2) Technique plus rapide mais moins régulière : répartir de grosses cuillerées de pâte dans le moule en alternant les couleurs.

Enfournez pour environ 55 min à 160° (la pointe d’un couteau planté dans le cake doit ressortir sèche). Laisser refroidir avant de démouler et placer le gâteau au congélateur.

Préparer la ganache : casser le chocolat en petits morceaux et les mettre dans un saladier. Faire bouillir la crème de soja puis la verser sur le chocolat en remuant avec une spatule jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu et la ganache bien lisse.

Sortir le gâteau du congélateur et le poser sur une grille avec 2 ou 3 feuilles de papier alu en dessous pour récupérer l’excédent de chocolat. Verser une première fois la ganache sur le gâteau en allant du centre vers les bords. Vite récupérer la première feuille d’alu et verser l’excédent de chocolat sur le gâteau. Faire de même avec la seconde feuille pour que le gâteau soit bien recouvert (attention, le chocolat refroidit très vite, il faut être réactif !)

Réserver au moins 1h à température ambiante avant de déguster !

Marbré vanille-marron

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *